Tubulences chez Europe Ecologie – Les verts

« Chez les écologistes, l’unité souriante n’empêche pas les turbulences ». Avec un titre annonçant la couleur, Le Progrès revient sur la fusion d’Europe Ecologie et des Verts en la comparant à celle du RPR et de l’UDF lors de la création de l’UMP. « La fusion risque de se transformer en cohabitation plus ou moins pacifique » poursuit le quotidien qui promet de belles batailles perspectives pour les investitures aux élections législatives de 2012.

Mais surtout, Le Progrès revient sur la petite phrase de Nicolas Hulot à propos de la Présidentielle 2012 : « pourquoi pas moi ? »

Entre Eva Joly, Yves Cochet, Nicolas Hulot et d’autres dinosaures écologistes, la tension ne peut que monter selon le quotidien de la région lyonnaise où s’est tenu le congrès fondateur d’Europe Ecologie – Les Verts. « Le mouvement devra aussi composer avec ses grandes gueules Cohn-Bendit, Placé, Mamère qui ne demandent pas la permission pour parler au micro. Le présent est rose au pays vert. Pour l’avenir, les couleurs risquent d’être davantage brouillées. » Tout un programme… mais pas nécessairement présidentiel…

email
Commentaire
  1. MON810