Emploi vert : filon ou arnaque ?

C’est le titre d’un dossier que vient de publier l’hebdomadaire Témoignage Chrétien qui propose de revenir 18 mois en arrière lorsque Jean-Louis Borloo dévoilait les conclusions d’une étude du célèbre BCG (Boston Consulting Group) sur les emplois verts. A l’époque, 600.000 emplois verts étaient attendus d’ici 2010. Et comme le rappelle l’hebdomadaire, « La Commission eu­ro­péenne renchérissait avec deux millions d’emplois en Europe à la même date. Le Programme des Nations unies pour l’environnement estimait à son tour que 30 millions d’emplois verts pourraient être créés d’ici 2030. »

Bien sûr, l’auteur du rapport avait précisé que ces centaines de milliers d’emplois seraient « créés » OU « maintenus ».
Et c’est sans compter sur les… destructions d’emplois. « À la demande de la CGT et de la CFDT, le cabinet Syndex a tenté d’évaluer l’ampleur de ces destructions. Ainsi, on peut prévoir d’ici 2020 la perte de 4000 à 8000 spécialistes du moteur thermique et jusqu’à 6 000 emplois dans la sidérurgie. Des résultats qui amènent Jean-Pierre Bompard, délégué à l’environnement pour la CFDT, à dire que « le solde net de créations d’emplois pour 2020 serait plus proche des 60 000 que des 600 000 ». »

Alors filon ou arnaque, l’emploi vert ne semble plus faire l’unanimité et susciter un enthousiasme partagé par tous.

email
Commentaires
  1. thierry
  2. Laurent Berthod
  3. crapez guy
  4. miniTAX
  5. Laurent Berthod
  6. kelenborn
  7. miniTAX
  8. douar
  9. karg
  10. rageous
  11. Laurent Berthod