NKM est de retour

Borloo, mis en échec, quitte le navire. Nathalie Kosciusko-Morizet fait son retour à l’Hôtel de Roquelaure, siège du Ministère de l’Ecologie. Celle qui était Secrétaire d’Etat de Jean-Louis Borloo sous le Grenelle de l’Environnement devient donc ministre. Sacrée promotion. Ministre, mais pas ministre d’Etat. C’est une des surprises de ce gouvernement. Le Ministère de l’Ecologie perd des compétences. Ainsi, l’énergie, et tout particulièrement le dossier du nucléaire, ne sera pas gérée par NKM mais par Eric Besson. Exit aussi les secrétaires d’Etat de Jean-Louis Borloo. Ils étaient 5, 1 seul reste : Benoist Apparu. Les autres (Bussereau, Létard et Jouanno) s’en vont. Enfin pas tous. Chantal Jouanno quitte l’écologie pour rejoindre l’ex-secrétariat d’état aux sports, devenu… le Ministère des Sports. Il faut dire qu’à force de faire du karaté, du vélo et de la course à pied, Chantal Jouanno a fini par plus marquer les esprits par ses compétences physiques que par ses résultats écologiques.

Attention au retour de NKM : on se rappelle ses amitiés avec les ONGs lors du Grenelle de l’Environnement ou bien encore sa bise à José Bové… en public. Pour le moment, nous la laissons déménager et constituer son équipe. Ce sera là un des premiers indices de sa volonté politique et des orientations qu’elle devrait suivre.

email
Commentaire
  1. Daniel