Campagne de soutien à GE Seralini : et une de plus !

Vite. Il faut sauver le bon petit soldat G.E Seralini. Le professeur anti-OGM serait attaqué dans son honneur par l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) qui a déclaré selon le site Inf’OGM :  « les travaux de G.E. Séralini ont toujours été invalidés par la communauté scientifique ». On en veut à sa réputation. C’est affreux. Y a plein de méchants en face qui lui veulent du mal. Vite, aidez un « lanceur d’alerte libre et indépendant ». Il fait « l’objet d’attaques et de pressions morales menées par une partie de la communauté scientifique. Au mépris de tout débat scientifique contradictoire… » On veut l’écarter. » Le site INF’OGM relaie une campagne de soutien avec appel à manifester, distribution de tracts sur lequel on peut lire : « A plusieurs reprises l’AFBV a en effet cherché à jeter le discrédit sur les travaux de G.E. Séralini. »Puisqu’on vous dit que « on » veut  faire la peau à G. E Seralini… patati, patata. Le ressort dialectique est archi connu. Toute personne émettant un avis favorable sur les OGM est, aux yeux du sieur Seralini, soupçonné d’être à la solde des lobbys de l’industrie biotechnologique. La devise de G.E Seraloni, pourrait être « tous pourris » comme le croque le portrait que nous avions dressé de lui : voir ici

Seralini est un habitué des campagnes du genre et des remises en cause de scientifiques. Ici et ici encore, il met en doute l’évaluation de l’Afsset. Ici (‘est en mars dernier), une campagne avait été lancée par la Fondation Sciences Citoyennes (FSC) et l’ENSSER pour le soutenir (on aurait envie de dire : « encore ?! »).

Bref, notre professeur mérite bien le titre de chevalier blanc anti-OGM. Il est paré du manteau de la vertu… Pour la vertu, c’est ici

email
Commentaires
  1. zygomar
  2. Astre Noir
  3. toxico
  4. raoult
  5. zygomar
  6. zygomar
  7. Daniel
  8. Daniel
  9. zygomar
  10. wackes seppi