Le retard scientifique de Bernard Vaissière

Aux Etats-Unis, la Recherche apicole a franchi un grand pas en découvrant « les coupables de la pathologie CCD » comme le titre le Figaro dans son édition du 8 octobre dernier. Un virus et un champignon microscopique unicellulaire Nosema Ceranae seraient la cause de la disparition des abeilles américaines selon une étude scientifique américaine (lire ici l’article de Gil Rivière à ce sujet). A défaut d’avancer sur le sujet en France, Bernard Vaissière, du laboratoire Pollinisation et écologie des abeilles à l’INRA d’Avignon, lui, commente, et fait la moue : «est-ce que l’association du virus et du champignon est la cause ou la conséquence de la maladie? On n’en sait rien. Il nous manque le scénario. En Europe de l’Ouest, on se focalise en ce moment sur Nosema ceranae qui serait à l’origine de tous les problèmes sanitaires.

On assiste clairement à un décrochage de la recherche apicole française. Où sont les dernières publications scientifiques de Bernard Vaissière ? Sans oublier Luc Belzunce son compère d’Avignon dont les publications se font attendre également. L’INRA d’Avignon en est encore au minitel alors que le monde entier surfe sur le web…

email
Commentaires
  1. marcia
  2. Laurent Berthod
  3. rageous
  4. Laurent 2
  5. Dany
  6. Bruno
  7. karg
  8. daniel
  9. Laurent Berthod
  10. daniel
  11. ecolo en colére
  12. René