Le faux scoop de Libération

Diána Bánáti, la présidente du conseil d’administration de l’AESA aurait maquillé son CV pour minorer son passé dans l’agrobusiness, affirme Libération de ce jour. Sauf que le journaliste donne deux informations… qui se contredisent dans le même article !

1- « La Hongroise  a dissimulé qu’elle avait été membre du comité des directeurs de la branche européenne de l’International Life Science Institute (Ilsi),  le «lobby de l’agrobusiness», comme le qualifie Bové.
2- Or, c’est en épluchant sa «déclaration d’intérêt» que José Bové a découvert le pot aux roses. Elle avait simplement mentionné qu’elle avait été «membre du comité scientifique de l’Ilsi».

Si Bové a découvert le passé de Diána Bánáti, dans sa propre déclaration d’intérêt, c’est qu’il n’y a rien de dissimulé…

Corinne Lepage, députée européenne, hurle au loup. Elle est sur la même longueur d’ondes que José Bové qui déplore « un conflit d’intérêt scandaleux ». Amusant quand on connait les zones d’ombre et paradoxes de l’ ex ministre de l’environnement d’Alain Juppé. C’est la reine du cumul des mandats avec des activités (florissantes) d’avocat, de présidente d’association écologiste (CRIIGEN notamment), députée européen, vice-présidente de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire au Parlement européen. Vous avez dit conflit d’intérêt Corinne ?

email
Commentaires
  1. zygomar
  2. zygomar
  3. Alzine
  4. Laurent Berthod
  5. Alzine
  6. Astre Noir
  7. zygomar
  8. zygomar
  9. Astre Noir
  10. zygomar
  11. tybert
  12. zygomar