Greenpeace surfe sur le hot pour faire du buzz

Près de 200.000 connexions sur youtube en moins de 15 jours, le dernier clip de Greenpeace est un gros succès sur le net. Les ingrédients de ce buzz ? Le sexe, tout simplement. En produisant deux vidéos de striptease (une féminine et une masculine), la division néerlandaise de l’ONG affirme vouloir sauver les forêts. Greenpeace n’hésite pas à racoler les internautes en taguant ses vidéos avec les mots-clés préférés des surfeurs : sex, striptease, girl, women…

On attend les réactions des associations féministes contre Greenpeace. En jouant sur les codes du porno, l’ONG donne une image de la femme guère valorisante. Mais Greenpeace s’en moque. L’association cherche le buzz. C’est tout. Quant aux forêts que le spot est censé défendre, on en est bien loin.

email
Commentaires
  1. pecqror
  2. Woody