Le financement des ONG vertes par Bruxelles

9 millions d’euros sont attribués chaque année par la DG Environnement (Direction Générale) de la Commission Européenne aux différentes ONG environnementales pour assurer le financement de leur présence à Bruxelles pour leurs actions de lobbying auprès du Parlement et de la Commission. C’est le « mariage d’intérêts » dénoncé par Agriculture & Environnement dans son numéro estival. Depuis 1998, ce sont ainsi 66 millions d’euros qui sont sortis de la poche des contribuables européens pour alimenter les caisses d’une trentaines d’ONG : Bureau Européen de l’Environnement, Amis de la Terre, WWF, Climate Action Network… Si Greenpeace refuse depuis des années l’obole conséquente de la DG Environnement, Les Amis de la Terre ont reçu près de 800000 euros en 2009, soit 52% de leurs recettes.

Mais si la Commission finance ce contre-pouvoir, ce n’est pas à perte. Selon Agriculture & Environnement, « de l’aveu même de la DG Environnement, les ONG sélectionnées constituent un relais d’opinion intéressant, sur lequel elle n’hésite pas à s’appuyer. » L’illustration parfaite en est le sommet de Copenhague. « La position de l’Union Européenne lors du sommet sur le climat à Copenhague ne pouvait qu’être renforcée par le remarquable traail de soutien mis en oeuvre par ces ONG afin d’obtenir de la population une adhésion forte à la politique climat de l’UE. Et ni M. Barroso, ni le Président Sarkozy n’ont vraiment eu à se plaindre des actions de la Fondation Hulot ou du Climate Action Network Europe, qui ont apporté leur pierre à l’édifice du sommet de Copenhague. Bien au contraire ! »

***************

Montants perçus par The green 10

The Green 10 (les 10 Vertes) est un groupe d’association spécialisées dans l’environnement. Hormis Greenpeace, elles bénéficient toutes de subventions de la Commission Européenne

  • Birlife European Division : 379000 euros (2007)
  • CEE Bankwatch Network : 422700 euros (2009)
  • Climate Action Network : 270000 euros (2007)
  • European Environmental Bureau (EEB) : 898000 euros (2008)
  • European Federation for Transport and Environment : 261000 euros (2009)
  • Friends of Earthe Europe : 790000 euros (2008)
  • Health & Environment Alliance : 383000 (2007)
  • International Freinds of Nature : 256000 euros (2009)
  • WWF Europe : 662000 euros (2009)

Source : Agriculture & Environnement – N°83 – Août 2010

email
Commentaire
  1. el hadji ndiaye