Lecture d’été : « Avant que nature meure »

C’est l’été, alors profitez du soleil et du calme pour bouquiner. Alerte Environnement vous propose de partir à la découverte des ouvrages clé qui ont contribué à façonner l’idéologie verte actuellement en pleine croissance.

Aujourd’hui : « Avant que nature meure »

Il s’agit d’un ouvrage volumineux, de plus de 500 pages, et divisé en deux parties : « hier » et « aujourd’hui ». Il veut, dans un premier temps, montrer que le problème de l’impact de l’homme sur la nature ne remonte pas à la société industrielle : « Les exemples pourraient être multipliés, tous montrant que la destruction des habitats naturels a commencé dès l’apparition de l’homme sur la terre. » Pour lui, l’équilibre biologique naturel entre l’homme et la nature a disparu « en tout cas dès que le chasseur se transforma en pasteur et surtout en agriculteur ». Il admet que, dans certaines régions, l’équilibre était plus ou moins maintenu avec « l’homme “sauvage” », mais seulement« jusqu’à ce que le Blanc envahisse le monde ». Dans un chapitre intitulé « L’homme contre la nature », il passe en revue, continent par continent, une série d’exemples de ravages causés par l’activité humaine durant l’ère pré-industrielle, détaillant érosion des sols, disparitions d’espèces animales, etc. Cette première partie se conclut avec un chapitre plus encourageant sur les efforts de l’homme pour protéger la nature, constatant que « la protection de la nature a fait des progrès considérables ». Il décrit entre autres la création de parcs nationaux et de réserves naturelles, ainsi que le travail d’associations comme le WWF ou l’IUCN.

La fiche du livre

email
Commentaires
  1. Laurent
  2. Alzine
  3. Jean-Gabriel Mahéo
  4. Laurent
  5. ME 51
  6. Alzine
  7. Hop
  8. Laurent Berthod
  9. Hop
  10. Alzine
  11. Laurent Berthod
  12. daniel
  13. Sophrone
  14. Laurent Berthod
  15. Laurent Berthod
  16. Sophrone
  17. Laurent Berthod
  18. Sophrone