Séralini en flagrant délire

Agriculture & Environnement vient de prendre Gilles-Eric Séralini en flagrant délit de mensonge public :

Le Pr. Gilles-Eric Séralini a affirmé avoir été sollicité par le Cour Suprême indienne pour faire une contre expertise au sujet d’une aubergine indienne OGM. Au journaliste qui lui demandé des précisions en disant : »La Cour suprême indienne vous a demandé, à vous, Professeur Séralini, de faire une contre expertise et vous la faites », Gilles-Eric Séralini a répondu « voilà ».

Mais selon Agriculture & Environnement, cette info est une pure intox. « Ni la Cour suprême, ni même les avocats de cette Cour n’ont fait appel aux services » du Professeur Séralini.

« Certes, Gilles-Eric Séralini a bien été sollicité dans l’affaire indienne, mais c’est par le biais d’une militante anti-OGM, Aruna Rodriques, qui est à l’origine de la pétition contre l’aubergine OGM ».

Petite illustration d’intox-médiatique où une simple étude (18 pages) financée par Greenpeace, devient une « contre expertise » demandée par la Cour suprême d’Inde !

email
Commentaires
  1. rageous
  2. François Damiens
  3. MON810
  4. François Damiens
  5. François Damiens
  6. François Damiens
  7. zygomar
  8. François Damiens
  9. tybert
  10. rageous
  11. François Damiens
  12. Bruno
  13. François Damiens
  14. MON810
  15. zygomar
  16. zygomar
  17. zygomar
  18. zygomar
  19. zygomar
  20. François Damiens
  21. François Damiens
  22. zygomar
  23. zygomar
  24. zygomar
  25. Laurent Berthod
  26. GFP
  27. zygomar
  28. Hop
  29. zygomar
  30. zygomar
  31. Hop
  32. zygomar
  33. zygomar
  34. tybert
  35. Astre Noir
  36. zygomar
  37. zygomar
  38. zygomar
  39. ronan
  40. loktar
  41. loktar
  42. Laurent Berthod
  43. zygomar
  44. Hop
  45. loktar
  46. Hop
  47. loktar
  48. Hop
  49. Hop