IKEA-WWF : les limites du partenariat écolo

Le 12 mars 2009, IKEA France et le WWF-France signaient un partenariat de 150.000 euros visant à soutenir le programme «Changement Climatique» de protection de l’environnement du WWF ainsi que le programme IGR (IKEA goes renewable) d’IKEA. Et au niveau international, cela fait maintenant six ans que le marchand de meubles suédois est partenaire du WWF. Associé de la sorte au célèbre panda, IKEA espérait non seulement se donner une belle image verte, mais sans doute aussi s’acheter une certaine tranquillité auprès des ONG environnementales.

Peines perdues ! Car cette image verte est quelque peu écornée depuis le 3 juin 2010, date à laquelle IKEA a été condamné par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence pour destruction de plusieurs espèces protégées à Fos-sur-mer, confirmant trois chefs d’inculpation : la destruction d’espèces animales protégées, la destruction d’espèces végétales protégées, la destruction d’habitat abritant des espèces protégées. Parmi les associations qui étaient parties civiles, il n’y avait évidemment pas le WWF, son partenaire pourtant très pointilleux sur la sauvegarde des espèces protégées, mais France Nature Environnement, URVN et Environnement Méditerranée.

Pour aller plus loin, ces mêmes associations ont invité citoyens et journalistes à une grande journée d’information et de sensibilisation le 12 juin aux milieux naturels de la zone à Port-Saint-Louis du Rhône. Ironie du sort, le WWF, par l’entremise son bateau le WWF Colombus, était de la partie à cette journée de sensibilisation. Sur le site de WWF Colombus, on peut même lire : « Le temps d’un samedi ensoleillé, WWF Columbus est allé grossir le rang des amoureux de la nature et des hommes à Port Saint Louis du Rhône, pour fêter la biodiversité méconnue et exceptionnelle du Golfe, menacée par des projets industriels qui pour beaucoup d’entre eux, sont des régressions pour la nature et le bien-être des habitants. » Mais chuuut ! Pas un mot sur son partenaire, IKEA. D’autant plus que lors de l’escale précédente, trois jours plus tôt, le WWF Colombus avait emmené pendant deux jours 26 collaborateurs d’IKEA, gagnants d’un jeu-concours sur le développement durable, « sur la merveilleuse île de Porquerolles pour une immersion totale sur les sujets de la protection de la biodiversité et des cétacés de méditerranée », dixit le WWF. Mais chuuut ! Pas un mot sur la condamnation d’IKEA quelques jours auparavant…

Sources

email
Commentaires
  1. Mutuelle France
  2. zygomar
  3. mutuelle lyon
  4. annonces chien
  5. Laurent Berthod