L’agriculture est capitale pour la nature

C’est le message portée tout au long de ce week end de Pentecôte par les Jeunes Agriculteurs sur les Champs Elysées à l’occasion de l’opération « Nature Capitale ». Un « gigasuccès » pour le Parisien qui offrait hier sa Une à l’événement. Il faut dire que les Jeunes Agriculteurs n’ont pas lésiné sur les moyens  : 3 ha de plateau végétal sur la plus belle avenue du monde. Le soleil était en plus de la partie ce qui a attiré les foules : près de 2 millions de visiteurs, soit près du double du nombre attendus. Les parisiens ont donc répondu présent à l’appel de l’agriculture. Ce qui renforce le paradoxe de la vision de l’agriculture par l’opinion publique.

Les paysans sont en effet très (trop ?) souvent attaqué par les médias qui les accusent de polluer la terre. Un message souvent repris par les français en manque d’informations « bio », c’est à dire non traitées par des journalistes militants. Et malgré ce rapport en apparence conflictuelle, les français aiment leurs paysans. Le succès de l’opération « Nature Capitale » en est l’exemple type et confirme le succès annuel du salon de l’agriculture. « La plus grande ferme de France » accueille en effet chaque année plus de 650.00 visiteurs (payants, à la différence de Nature Capitale dont l’accès était gratuit) à Paris.

Si grand public et médias ont souligné l’intérêt de l’opération pour améliorer le dialogue entre le monde agricole et les Français, certaines voix se sont élevées pour critiquer « Nature Capitale ». C’est le cas de la Confédération Paysanne qui s’est prononcée par l’intermédiaire d’un communiqué : « Cet étalage de moyens ne peut être compris au moment où les paysans traversent une situation économique aussi catastrophique. S’il faut remettre la campagne à la ville, ce n’est pas un jour tous les dix ans : c’est tous les jours en combattant la spéculation immobilière pour reconstruire les ceintures vertes, favoriser les jardins urbains, le commerce alimentaire de proximité et les AMAP »

Sans doute un peu de jalousie dans une guerre syndicale où les Jeunes Agriculteurs sortent la tête haute. Les visites sur les Champs Elysées de Nicolas Sarkozy (venu avec Carla), Bruno Le Meire et Jean-Louis Borloo ne sont pas anodines.

email
Commentaires
  1. MON810
  2. Benoit
  3. José.B
  4. Laurent Berthod
  5. daniel
  6. zygomar
  7. ME51
  8. José.B
  9. MON810
  10. MON810
  11. MON810
  12. Laurent