Jouanno, la discrète

Le vote du Grenelle II n’a pas déchaîné les mêmes passions que lors de l’adoption à l’unanimité (ou presque) du projet de loi Grenelle I. Il faut dire qu’entre la crise financière, la Grèce, les élections en Grande Bretagne et le mystère DSK, il ne reste plus beaucoup de place au Grenelle. D’ailleurs, Chantal Jouanno et Jean-Louis Borloo sont très discret depuis le début du mois. Heureusement, l’écologie politique n’est pas morte puisque Chantal Jouanno a pu répondre à une interview de… Easy Bourse. On est un peu loin du 20h de Claire Chazal, mais il faut savoir s’en contenter. Chantal Jouanno a donc joué le jeu en énumérant les avancées du Grenelle II, reprenant les argumentaires du RES sur le Bisphenol A, les arguments des Robins des Toits sur le danger des ondes, les arguments de François Veillerette sur les pesticides… Sans oublier la taxe carbone tombée aux oubliettes mais ressortie comme par magie par la Secrétaire d’Etat à l’Ecologie qui nous assure qu’une directive européenne doit être discuté en juin sur le sujet.

Chantal Jouanno semble donc satisfaite mais reste moins lyrique que Jean-Louis Borloo qui a chanté cette semaine « le printemps de l’écologie » en affirmant : « N’en déplaise aux inquiets, aux tristes et aux grincheux, les 250 articles du projet seront les 250 fleurs du printemps de l’écologie ! »

email
Commentaires
  1. rageous
  2. El Gringo
  3. zygomar
  4. zygomar
  5. Astre Noir