L’UMP a-t-elle compris la leçon électorale ?

ump-copieAprès la déroute de l’UMP aux élections régionales, on peut s’interroger sur l’analyse de cette défaite par le parti de la majorité. Certes les parlementaires UMP ont fait remonter leur colère et leur expérience du terrain où de nombreux électeurs sont troublés par la politique « verte » de Nicolas Sarkozy. cela a aboutit sur le report « sine die » de la taxe carbone. Un peu plus tôt, Nicolas Sarkozy avait tenté de rassurer le monde agricole au Salon de l’Agriculture sur les questions environnementales et les contraintes qui en découlent.

Mais l’opération cette semaine de l’UNAF, du MDRGF, d’Agir pour l’environnement, de la LPO et de Naturparif à l’Assemblée nationale a de quoi semer le trouble. Comment une opération d’agit prop’ initiée par des ONG avec l’appui des parlementaires verts peut-elle bénéficier du soutien des parlementaires UMP ? On ne reviendra pas sur les ficelles de cette opération que nous avons déjà analysé. Mais intéressons nous au cas de Martial Saddier. Après avoir publié son rapport « Pour une filière apicole durable », le député de Savoie a été la cible de certains syndicats apicoles qui ont fait du combat anti-pesticides leur raison d’être. Ces derniers étaient furieux que le rapport parlementaire penche pour une explication multifactorielle des mortalités d’abeilles (rejoignant les conclusions de l’ensemble des études scientifiques internationales). Est-ce sous la pression syndicale apicole que Martial Saddier semble désormasi soutenir l’UNAF et le MDRGF ? La photo du comité de soutien à l’abeille et aux apiculteurs prise devant l’Assemblée montre Martial Saddier aux côtés d’Henri Clément, le Président de l’UNAF. Et que dire d’une autre photo (plus ancienne, prise il y a un an et demi) disponible sur le site de la Semaine sans pesticide où dans les salons de la questure de l’Assemblée Nationale, Martial Saddier est à côté d’Yves Cochet en train d’écouter François Veillerette ?

comite_soutien_abeilles_WEB-copie

saddier1

email