Réchauffement chez Europe Ecologie

A défaut de certitude sur le réchauffement climatique et son origine, la température monte chez Europe Ecologie. Après les propos de Daniel Cohn Bendit rapportés par l’Express en début de semaine, c’est au tour de Paris Match d’anticiper l’avenir du mouvement écolo. A l’origine de ce coup de chaud, Dany le rouge ou le vert qui rêve d’un nouveau mai 68 et prépare donc une intervention le 22 mars prochain, soit au lendemain du deuxième tour des régionales. C’est en effet le 22 mars 1968 que le militant anarchiste avait déclenché le mouvement contestataire à la fac de Nanterre.

Pour lui, il faut réorganiser et surtout structurer Europe Ecologie en vue des présidentielles de 2012 mais surtout des législatives qui auront lieu la même année. Qualifié par Paris Match de « conglomérat de circonstance, constitué de verts, d’altermondialistes, de membres de Greenpeace, d' »hulotiste » et de personnalités diverses », Europe Ecologie manque de repères et de structure lisible. Le plan de Cohn Bendit est de faire l’impasse sur la présidentielle et de négocier avec le PS un groupe d’une cinquantaine de députés à l’Assemblée nationale. Problème : cette approche ne fait pas l’unanimité chez les Verts qui ne sont pas prêts à se dissoudre dans une nouvelle structure conçue par Daniel Cohn Bendit. pour Jean-Vincent Placé, « on ne change pas une formule qui gagne ». D’autant plus que Placé a un plan dans sa tête pour 2012. « Nous avons deux présidentiables possibles, Nicolas Hulot et Cécile Duflot, et nous organiserons nos propres primaires. (…) Mon ambition est de prouver qu’on est capable d’exercer les plus hautes fonctions, y compris celle de Premier ministre ». Entre Cohn Bendit qui vise la présidence d’un groupe à l’Assemblée et Placé qui se prend à rêver de Matignon, les dirigeants d’Europe Ecologie vont vite devoir redescendre sur terre. L’analyse du score de la liste d’Europe Ecologie en Bretagne sera certainement riches d’enseignements dans une région où les écologistes partirons seuls face au PS et à l’UMP dimanche prochain.


Daniel Cohn Bendit – France Inter
envoyé par franceinter. – L’info internationale vidéo.

email
Aucun commentaire