Jean-Michel Jarre conteste l’écolo-marketing

Dans une interview au Journal Du Dimanche (JDD), Jean-Michel Jarre brise la glace du politiquement correct et de « l’écologiquement correct ».

« On a perdu cette vision positive de l’avenir. Elle est devenue anxiogène et se résume au fait de bien trier nos poubelles. L’anxiété est devenue un business, comme l’écologie. Je me suis préoccupé de cet enjeu dès 1976, avec mon album Oxygène et sa pochette montrant un squelette humain à l’intérieur de la planète. Un époque où l’écologie ne faisait pas encore vendre, à la différence d’aujourd’hui. Sur la question du réchauffement climatique, je suis assez proche de Claude Allègre. Dans l’histoire de l’humanité, les réchauffements sont cycliques. Le temps de mémoire d’un homme, c’est sa vie. Mais sur 1000 ans, il existe des cycles de refroidissement, de réchauffement. Au Moyen Age, le Groenland était recouvert d’oliviers. On est incapables de prévoir un tremblement de terre à deux mois d’intervalles, comment peut-on se permettre d’avoir l’arrogance de penser avoir un contrôle sur le réchauffement de la planète. On se focalise sur le réchauffement climatique quand les enjeux de la démographie galopante ou de l’eau potable sont relégués au second plan. Il faudrait mieux écouter les astrophysiciens que les « marketteux » de l’écologie…

Vous pensez à Nicolas Hulot ou Yann Arthus-Bertrand ?

C’est vous qui le dites, mais oui. Cet écolo-marketing m’agace depuis un bon bout de temps. Ma mère est une résistante de 1941, et puis des gens se sont découverts résistants fin 44. De la même manière, des Cassandre se sont découvert écolos depuis trois ans, quand l’environnement a commencé à représenter une valeur marchande. Quand j’entends des musiciens qui se déplacent en jet appeler leurs fans à venir à leurs concerts en vélo, je pense notamment à Radiohead, c’est de l’escroquerie intellectuelle.

Et vous, vous donnez des concerts écologiquement corrects?

J’ai fait fabriquer des lampes qui consomment 81 watts, contre 5000 watts il y a cinq ans. C’est plus important et pertinent que d’inviter les spectateurs à venir avec des t-shirts recyclés et en espadrilles. »

email
Aucun commentaire