Europe Ecologie s’en prend au principal mécène de YAB

Cécile Duflot a décidé de mettre BNP Paribas dans son collimateur. En effet, lors d’un point presse le 8 mars devant le siège de BNP Paribas, elle a dénoncé les emprunts contractés par la région Ile-de-France « auprès de BNP, qui a selon elle « 250 filiales dans les paradis fiscaux » ». Cette revendication n’a rien d’étonnant, en particulier depuis l’engagement au sein d’Europe Ecologie d’Eva Joly, d’ailleurs présente lors de ce point presse. Toutefois, cela risque de faire grincer les dents d’un illustre sympathisant de Cécile Duflot : Yann-Arthus Bertrand (« YAB »). Avant le scrutin des Européennes en 2009, le populaire hélicologiste avait confié à un journaliste du Parisien qu’il allait voter « pour Europe Ecologie », ajoutant : « Je vote vert depuis toujours. C’est un principe. » Mais YAB va peut-être revoir son principe ! En effet, la banque que Cécile Duflot ne semble pas apprécier est l’un des membres fondateurs de la Fondation GoodPlanet, créée par YAB en juin 2009 ! Non seulement BNP Parisbas a apporté 100 000 euros à GoodPlanet, mais Cortal Consors, l’une de ses filiales, a également accordé 150.000 euros à YAB.

Et ce n’est pas tout ! Avec 600.000 euros, BNP Paribas a été le mécène financier unique du projet de site internet goodplanet.info. Enfin, pour le projet ambitieux « 6 milliards d’Autres », la banque « des paradis fiscaux » a fourni encore un petit 3,8 millions d’euros, certes répartis sur trois ans. Last but not least, à deux semaines de l’ouverture de la conférence sur le changement climatique des Nations Unies à Copenhague, BNP Paribas Personal Investors a proposé un panier d’investissement baptisé « Green World 95% Protected », avec des placements dans 4 secteurs liés à l’écologie et l’engagement de reverser « 1% des sommes collectées à GoodPlanet, la fondation reconnue d’utilité publique présidée par Yann Arthus-Bertrand ». Petite précision : BNP Paribas Personal Investors est un vilain service de BNP Paribas… Luxembourg !

Bref, voilà que le principal mécène de YAB, qui met tant d’efforts et d’énergie pour se donner une belle image verte, jusque dans son logo et ses relevés de comptes, se retrouve avec une manifestation d’écologistes devant son siège. En terme de communication, on a vu mieux… Peut-être que Yann-Arthus pourrait en parler à Cécile !

Sources

email