Lepage et le filon vert de l’écolomarketing

Le cabinet Huglo-Lepage s’intéresse au filon vert de l’écolomarketing

Il est bien connu que Corinne Lepage a de nombreuses casquettes : présidente du parti Cap 21, vice-présidente du Modem, députée européenne, présidente du CRIIGEN, présidente de Terre Démocrate, présidente du Cercle du Droit, administratrice de Transparence International France, administratrice de Nef capital Ethique. Mais n’oublions pas que cette femme très occupée est avant tout avocate et qu’elle a fondé il y a maintenant 40 ans, avec son mari Christian Huglo, un cabinet d’avocats spécialisé sur les questions d’environnement. La réussite a été au rendez-vous. Avec 7,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2007 et une productivité de 1,3 million d’euros par associé, il est selon la revue Décideurs : stratégie, finance & droit, un cabinet d’avocats incontournable sur les dossiers environnementaux, se classant parmi les 50 premiers cabinets d’avocats d’affaires d’origine française.

Mais comme le note aussi Décideurs en 2008, « l’équipe, recomposée, propose une activité de conseil stratégique intensifiée auprès des entreprises (70% de la clientèle) ». A l’instar du WWF ou d’anciens de Greenpeace, le cabinet Huglo-Lepage pressent peut-être un bon filon : expliquer aux entreprises comment devenir écolovertueuses ! Dans cette démarche, le cabinet Huglo-Lepage a comme partenaire Inéum Consulting, une société de conseil en stratégie, organisation et systèmes d’information. Ineum Consulting a 15 bureaux dans le monde entier et pèse 192 millions d’euros de chiffre d’affaires. Bref, c’est un partenaire de poids ! Avec des clients comme Total, ArcelorMittal ou Groupe Rio Tinto, Inéum Consulting propose donc notamment des expertises sectorielles et des expériences dans la conduite de projets de développement durable, précisant « dans le souci de vous offrir une gamme complète de services, nous pouvons intervenir en partenariat avec le cabinet d’avocats Huglo-Lepage, spécialiste de l’environnement ».

Outre ce partenariat, le cabinet Huglo-Lepage se diversifie en offrant ses services à des Etats pour rédiger leur Code de l’environnement. Premier demandeur : la Principauté de Monaco. Et c’est Me Corinne Lepage avec Me Arnaud Gossement (avocat associé du cabinet Huglo-Lepage et, à l’époque, porte parole de France Nature Environnement) qui ont piloté cette mission en 2008. De même, Corinne Lepage s’était engagée, fin 2008, à faire la refonte du Code de l’environnement à la demande du Gabon d’Omar Bongo. Un peu surprenant car Transparence International, dont Corinne Lepage est administratrice, a régulièrement dans le collimateur la Principauté de Monaco et le Gabon… Tout l’art de Corinne Lepage est de s’assurer de porter la bonne casquette au bon moment…

Sources

http://webdatabox.webxy.com/wdbox/datas/savinmartinet/decideursguideannuaire2008(immobilierenvironnement-novembre2008).pdf

http://www.ineumconsulting.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=109&Itemid=152

http://www.juristesassocies.com/spip/spip.php?page=filrouger&date=2009-02-01

http://www.infosplusgabon.com/article.php3?id_article=2488

email
Commentaires
  1. zygomar
  2. Dany
  3. Bruno
  4. Daniel
  5. zygomar
  6. Bruno
  7. Laurent Berthod
  8. douar
  9. Laurent Berthod
  10. Louis Forget