Communication et OGM : le faux-pas de Jouanno

L’autorisation de la pomme de terre Amflora par la commission européenne constituait un excellent moyen pour Chantale Jouanno de faire entendre la doctrine de l’UMP en matière d’écologie. Que nenni. Nous n’avons eu droit qu’à un alignement de la secrétaire d’Etat sur la position des Verts. « Sur le fond, on ne reconnaît pas (l’) expertise » de la Commission.  Et de saisir le HCB (Haut Conseil aux Biotechnologies) pour lui demander son avis. Entre l’UMP, le PS, José Bové, les Verts, c’est kif-kif. Mais pas pour les électeurs qui préféreront toujours l’original à la copie…  Et en la matière, Chantale Jouanno ne fait que copier.

Ce positionnement du parti majoritaire français est d’autant plus dommage qu’il y avait une carte à jouer. La pomme de terre Amflora ne concerne pas la France.  Il n’y avait pas de « menace » particulière puisque le territoire n’est pas concerné. Alors pourquoi réagir au quart de tour et s’engouffrer dans une saisine du HCB qui est devenu un « machin » manipulable à souhait ?! Pourquoi ne pas avoir rappelé la destination industrielle de cette pomme de terre, son intérêt pour les amidonniers, son caractère Grenello compatible (moins de terres arables pour obtenir la même quantité d’amidon ; économie en eau et en énergie) comme l’a souligné notre confrère Agriculture et environnement.

Bref, on souhaite bonne chance à l’UMP avant les régionales qui devra expliquer aux électeurs ce qui distinguent ses candidats de ceux des verts en matière d’écologie.

email
Commentaires
  1. Astre Noir
  2. SOURD
  3. Daniel
  4. Hop
  5. rageous
  6. KRESSMANN
  7. rageous
  8. Maxence de Saint Martin
  9. boboye
  10. Dany
  11. pecqror
  12. pecqror
  13. zozo
  14. pecqror
  15. Laurent Berthod
  16. boboye
  17. Laurent
  18. Courtiot
  19. Laurent Berthod
  20. douar
  21. Astre Noir