Laisser passer l’orage

Alors que l’agriculture traverse une crise d’une ampleur inégalée, la plus grande ferme de France va ouvrir ses portes samedi prochain. En grande difficulté avec le monde agricole, Nicolas Sarkozy est bien entendu attendu au tournant au Salon International de l’Agriculture qui se tient à Paris. Personne n’a oublié ni le « casse toi pauv’con » de 2008 ni la meute de militants UMP qui avait entourée le Président lors de sa visite en 2009. Est-ce parce qu’il craint ce rendez-vous avec le monde agricole que Nicolas Sarkozy a bégayé sur la date de sa venue au salon ? Selon l’Express, pendant plusieurs jours l’Elysée a cultivé le secret sur l’apparition de Nicolas Sarkozy à la Porte de Versailles. Mais le secret a été levé dans la journée. Nicolas Sarkozy ira bien au Salon de l’Agriculture, mais il ne l’inaugurera pas. Bien au contraire, il s’y rendra à la fin, le samedi 6 mars, histoire de laisser passer l’orage et d’observer le climat des visites des nombreuses personnalités politiques qui se presseront dans la plus grande ferme de France. C’est traditionnellement le cas chaque année, mais plus encore à quelques jours des élections régionales.

Nicolas Sarkozy risque d’être attentif à la visite de Dominique de Villepin. L’ancien Premier ministre et candidat potentiel à l’élection présidentielle de 2012 a déjeuner aujourd’hui avec la coqueluche du salon de l’agriculture, Jacques Chirac. Domique de Villepin a d’ailleurs annoncé qu’il se rendrait au salon mercredi prochain. Une visite radicalement différente de celle de Nicolas Sarkozy. Alors que le Président de la République n’avait fait qu’un passage éclair l’an dernier (moins de deux heures), Dominique de Villepin a prévu de passer 6 heures dans les allées du salon.

email