Le problème de la substitution : le cas de l’amiante

Quand un écologiste s’en prend à un quelconque produit chimique supposé menacer la santé publique, il fait presque systématiquement référence au cas de l’amiante. Il est en général reproché aux instances officielles d’avoir tardé à interdire cette substance cancérigène. Maintenant que l’interdiction de l’amiante a été obtenue, a-t-elle tout résolu ? Il semble bien que non, car il y a un problème de taille : la substitution à l’amiante. Déjà en août 1998, Henri Pézerat, l’homme qui a mené la campagne contre l’amiante, avertissait contre la dangerosité des fibres de substitution à l’amiante : « On est en droit de considérer au niveau des effets sur l’homme que la laine de roche est très probablement un agent fibrosant et un cancérogène du poumon ; que très probablement la laine de verre a présenté et peut encore présenter les mêmes propriétés fibrosantes et cancérogènes ». Et Pézerat « d’affirmer sa conviction quasi absolue que les fibres céramiques réfractaires sont des matériaux à la fois cancérogènes et fibrosants chez l’homme ». Autrement dit, selon Pézerat, les principales fibres de substitution à l’amiante sont dangereuses pour la santé.

Certes plus prudente, Valérie-Anne Barriat (Fondation Travail Université à Namur), auteur d’un document intitulé Remplacer l’amiante : nouveaux matériaux, nouveaux risques ?, abonde plutôt dans le même sens : « Il existe un grand nombre de similitudes entre l’amiante et les autres produits fibreux du type fibres minérales artificielles (FMA). La nocivité de l’amiante étant liée à son aspect fibreux, on peut donc légitimement s’interroger sur la nocivité potentielle de la majorité des fibres de substitution. » Elle ajoute que « le problème principal est que des fibres telles que les FMA sont utilisées massivement » et que l’« on dispose de très peu de données toxicologiques » à leur sujet.

Alors, comme alternative, les écologistes mettent plutôt en avant les fibres organiques naturelles. Néanmoins, Henri Pézerat constatait lui-même « la pauvreté des données » concernant ces fibres. Il est frappant de voir que le chanvre est, par exemple, présenté systématiquement par les écologistes, et les sociétés productrices de matériaux de construction à base de chanvre, comme un produit naturel sans risques pour la santé. Or, à notre connaissance, il n’existe aucune étude toxicologique concernant le chanvre en tant que substitut à l’amiante ! Est-ce bien raisonnable de promouvoir un produit dont on ignore les effets sur la santé ? Que fait-on du principe de précaution ?

Enfin, sur le fait de privilégier des produits naturels, comme on nous le serine, il faut peut-être rappeler que l’amiante est un produit naturel ! Et ce n’est pas sans poser d’ailleurs des problèmes aux régions exposées. Ainsi, en Nouvelle-Calédonie, l’amiante existe dans le sol à l’état naturel. Les roches amiantifères occupent près de 40% du territoire avec comme effet un taux de mésothéliomes dix fois plus élevé qu’en métropole. De même, plusieurs études épidémiologiques ont montré qu’il existait un risque d’exposition à l’amiante d’origine environnementale en Corse. Par exemple, à Murato, village du Nebbiot, 41% de la population de plus de 50 ans qui s’est prêtée à une recherche radiographique présente des plaques pleurales. Dans certaines communes comme à Bastia, Bustanico et Murato, on mesurait des concentrations en fibres d’amiante cinq à six fois supérieures au seuil réglementaire, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des habitations.

Comme quoi, la façon d’appréhender un produit à risque est plus complexe qu’il n’y paraît, et que son interdiction ne signifie pas toujours la suppression du risque.

Sources

Henri Pézerat, Document de synthèse sur la toxicité des fibres de substitution à l’amiante et sur les mesures de prévention à engager, août 1998, http://andeva.free.fr/materiau/fibres_substitution_hp.htm

Valérie-Anne Barriat, Remplacer l’amiante : nouveaux matériaux, nouveaux risques ?, 2003, http://hesa.etui-rehs.org/uk/dossiers/files/Amiante%20rise.pdf

http://www.lexpress.fr/informations/amiante-peril-en-la-demeure_671766.html

http://www.invs.sante.fr/publications/2009/plaquette_synthese_amiante/plaquette_synthese_exposition_amiante.pdf

email
Commentaires
  1. Reinruov
  2. Laurent Berthod
  3. Astre Noir
  4. Reinruov
  5. Phoebus
  6. zardoz
  7. miniTAX
  8. daniel
  9. Reinruov
  10. Astre Noir
  11. daniel
  12. Astre Noir
  13. daniel
  14. Astre Noir
  15. daniel
  16. Astre Noir
  17. daniel
  18. zygomar
  19. daniel
  20. sans ordonnance
  21. karg