FNE dicte sa loi ?

Mais pour qui se prend FNE ? La lecture de leur communiqué de presse de ce jour sur la taxe carbone est éloquente.

« Le Président de la République a annoncé que la taxe carbone nouvelle formule entrerait en vigueur le 1er juillet prochain et le Ministre de l’Ecologie annonce une phase de concertation. Réaction de FNE. »

Les propos du Président de FNE, Sébastien Genest, ne manquent pas d’air. »Nous prenons acte de ce que le Ministre de l’Ecologie a annoncé une concertation avec toutes les parties prenantes. Nous entendons y participer et espérons cependant que le résultat de cette concertation n’est pas écrit d’avance! » Il faut dire qu’en matière de conclusions de concertation écrites à l’avance, il en connaît un rayon. En effet, FNE a joué un rôle majeur dans le déroulement du Grenelle de l’Environnement et surtout dans la rédaction des comptes-rendus de séances de travail…

Et dans son communiqué publié aujourd’hui, l’ONG annonce la couleur et dicte sa feuille de route au gouvernement :

« FNE est favorable au principe d’une concertation dés lors qu’il ne s’agit pas de tourner en rond. FNE souligne cependant qu’il faudra tenir compte des conclusions du Grenelle de l’environnement et de la conférence Rocard organisée en juillet 2009. FNE s’oppose à la concertation pour la concertation qui ne serait qu’une caution de choix réalisés ailleurs. FNE portera de nouveau un projet de véritable de contribution climat énergie. »

email
Commentaires
  1. Astre Noir
  2. ecolo en colère