Demi mobilisation pour le climat

495.124. C’est le nombre de signatures de l’ultimatum climatique. Un demi-succès (ou un demi-échec) pour les ONG emmenées par Greenpeace. On est encore loin du millions de signatures annoncées dès le lancement de l’opération. Pourtant, on ne compte plus les ONG et autres associations qui relaient inlassablement cet ultimatum climatique : Fondation Nicolas Hulot, Fédération Internationales des Ligues de Droits de l’Homme, Action contre la Faim, Médecins du Monde, les Amis de la Terre, Réseau Action Climat, le Secours Catholique ou bien encore les Guides et Scouts de France (!)… Malgrés cetteliste non exhaustive, le compteur est encore bloqué à moins de 500.000 signatures. Pourtant, tout est fait pour faire gonfler le compteur puisqu’une même personne peut signer l’ultimatum à plusieurs reprises.

Et la presse écolo ne cesse elle aussi de relayer l’info. C’est le cas par exemple de Neo Planète, le mensuel gratuit de Yolaine de la Bigne, journaliste à Radio France. L’ultumatum climatique est en effet annoncé en 4ème de couverture. Et dans la double page de questions réponses consacrée à Copenhague, on peut lire :

« Comment les citoyens peuvent-ils s’exprimer sur le sommet de Copenhague ?

Un collectif d’associations d’horizons très divers (…) a lancé un mouvement, « Copenhague 2009 – L’Ultimatum climatique », et un site internet (www.compenhague-2009.com). Il est possible d’y soutenir une pétition dont l’objectif est d’atteindre le million de signatures. La mobilisation internationale est quant à elle relayée par le site : http://tcktcktck.org »

Et c’est tout. Une pétition, voilà donc l’unique moyen de participation pour les simples citoyens à ce sommet. Le résultat de cette pétition pose donc la question de la représentativité des ONG vertes…

email
Commentaires
  1. Bruno
  2. oye
  3. oye
  4. MON810
  5. musso
  6. Mapucho
  7. floyd
  8. Astre Noir
  9. Bruno
  10. Astre Noir