Népotisme chez les écolos

Finalement, Marie Bové sera bien candidate aux prochaines élections régionales. Elle sera même tête de liste en Gironde. On se souvient du bruit médiatique qui avait entouré sa canditature annoncée puis refusé par les militants verts. C’est une victoire politique pour Noël Mamère qui soutient la candidature de la fille de José depuis le début. Le député trouve là une voie d’issue médiatique après quelques heures difficiles marquées par sa vraissemblable complicité dans l’action très controversée de Greenpeace hier à l’Assemblée nationale. « Ce soir, je suis plus Verts que jamais, membre d’un parti qui a su faire preuve de sagesse » a-t-il déclaré.

Il n’en reste pas moins que le score de la petite Bové sera observé à la loupe le 14 mars prochain. Elle joue sans doute une grosse partie de sa carrière politique… et avec elle, celle de son papa…

email