Le steak échauffe les esprits… et la planète !

« Manger de la viande va-t-il devenir socialement inacceptable ? » s’interroge très sérieusement le quotidien Les Echos.

Selon Nicholas Stern, l’auteur en 2006 d’un des plus influents rapports sur le changement climatique, « notre tolérance vis-à-vis de ceux qui ne s’orientent pas vers un régime végétarien va diminuer au cours des prochaines années, compte tenu des conséquences pour la planète de l’élevage d’animaux ». Dans une interview accordée au Times de Londres, il ose nous comparer, vous et moi qui mangeons de la viande à… des automobilistes en état d’ivresse !

Délire écologiste

« La viande entraîne un gaspi d’eau et créé beaucoup de gaz à effets de serre. Elle exerce une pression considérable sur les ressources de la planète. Un régime végétarien est bien meilleur » explique sans rire Lord Stern.

Principalement mis en cause par Les Echos, le méthane. Que « le quotidien de l’économie » attribue aux flatulences des vaches alors qu’il provient essentiellement de leurs rots. Laissons Michel Doreau, chercheur à l’INRA Clermont-Ferrand nous expliquer pourquoi :

« Vaches, moutons et chèvres ont une énorme poche (dite rumen ou panse) où les aliments restent vingt-quatre heures et fermentent. Chez l’humain, cette digestion se passe l’intestin grêle et on fabrique du glucose, mais les ruminants, eux, produisent à cette occasion de l’hydrogène que des bactéries transforment en méthane. »

Méthane et dioxyde de carbone

« La panse étant très près de la bouche, la vache rote en permanence : 400 à 600 litres de méthane par jour (l’équivalent de 300 grammes) et 600 à 900 litres de gaz carbonique. Le reste de la nourriture fermente et est pété par des fermentations dans le gros intestin.

On dit généralement que 95% sortent pas l’avant et 5% par l’arrière.« 

Le méthane qui aurait un impact sur l’effet de serre 23 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. De quoi justifier amplement une taxe méthane sur la viande…

Selon la Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), la production de viande serait également responsable de 18 % des émissions de gaz carbonique si l’on inclut les gaz émis par toute la chaîne des fermes d’élevages à la production de nourriture pour les animaux.

Accueil glacial des éleveurs

Les éleveurs britanniques ont accueilli froidement les propos de Lord Stern. Un membre du Syndicat national des paysans (NFU) a estimé que « devenir végétarien n’était pas la solution dont le monde a besoin. » Les paysans veulent des « politiques basées sur des preuves », a-t-il ajouté.

Car le radicalisme dont se fait le porte-voix Lord Stern pourrait conduire, au nom de la lutte contre le méthane, à l’abandon de la riziculture, à l’assainissement des marécage, à la destruction des barrages hydro-électriques ou à l’arrêt de l’extraction des hydrocarbures ! Bref, au grand n’importe quoi.

Pourquoi ne pas plutôt changer l’alimentation des ruminants pour que leurs rots et pets polluent moins ? Une étude de l’Inra réalisée fin 2008 donne à ce sujet des résultats très encourageants : un apport de 6% de lipides issus de la graine de lin a diminué la production de méthane des animaux de 27 à 37%. L’expérience in vitro doit maintenant être réalisée in vivo

Stern Trek et Steak tartare

Bleu Blanc Coeur, une association qui milite depuis 1993 pour « (réintroduire) des sources végétales traditionnelles et riches en Oméga 3 dans l’alimentation des animaux » a signé au 1er trimestre 2009 une charte avec le ministère de l’Agriculture dans le cadre du Programme National Nutrition Santé. Selon Pierre Weil, son co-président, « aujourd’hui, on semble pionniers mais il faut se rappeler qu’au début du XXe siècle, un million d’hectares de lin étaient cultivées en France, contre 20 000 hectares aujourd’hui. Remonter à 250 000 hectares n’est pas irréaliste, c’est 1% des terres cultivées. Il n’y a pas que le lin, mais l’herbe du printemps, la luzerne, le chanvre … plein de graines sont possibles. »

Lors Stern n’aura donc sans doute pas à devenir végétarien, avec les risques que cela aurait comporté pour sa santé.

email
Commentaires
  1. l'autre pierre
  2. Laurent Berthod
  3. Laurent Berthod
  4. ShoSho
  5. Laurent Berthod
  6. ME 51
  7. daniel
  8. thierry
  9. ShoSho
  10. Laurent Berthod
  11. Laurent Berthod
  12. Maxence
  13. daniel
  14. Laurent Berthod
  15. ME 51
  16. ME 51
  17. thierry
  18. Maxence
  19. MON810
  20. ME 51
  21. ME 51
  22. ME 51
  23. Maxence
  24. Maxence
  25. ME 51
  26. ME 51
  27. Astre Noir
  28. Astre Noir
  29. thierry
  30. Maxence
  31. ME 51
  32. Maxence
  33. ME 51
  34. thierry
  35. Maxence
  36. miniTAX
  37. Maxence
  38. Astre Noir
  39. ME 51
  40. Maxence
  41. rageous
  42. thierry
  43. ME 51
  44. ME 51
  45. Maxence
  46. ME 51
  47. rageous
  48. Kriquet
  49. Laurent Berthod