Retour à la terre

Les Entretiens de Millançay 2009 (2 au 4 octobre), organisés par Intelligence Verte, l’association de Philippe Desbrosses, auront comme thème le « Retour à la terre ». C’est en effet dans l’air du temps écologiste. Guy Kastler, de Nature & Progrès et du Réseau Semences Paysannes, déclarait déjà en 2004 : « La décroissance replace l’utilité sociale et écologique du travail paysan avant son produit financier, et l’autonomie alimentaire des peuples avant le marché. Son premier acte consiste à remettre en grand nombre des femmes et des hommes dans les champs. Dans un pays comme la France, cela veut dire redistribuer des terres à plusieurs millions de familles ! » En juillet 2009, Yves Cochet disait dans la même veine : « Il y a actuellement à peu près 350.000 agriculteurs en France, il en faudrait 2 millions en 2015. » Plus modestement, José Bové, dans sa campagne pour Europe Ecologie, proposait de remettre entre 1 et 2 millions d’Européens dans les champs. Si en plus, on leur propose la traction animale plutôt que le tracteur, comme le fait Intelligence Verte, il faudra beaucoup de conviction pour embarquer ces millions de familles dans cette nouvelle vague agrarienne. Reste à savoir si celle-ci sera « volontaire » ou « obligatoire » ? Les quelques exemples de grandes politiques de « retour à la terre » menées dans l’histoire contemporaine, notamment par le maréchal Pétain, Mao Zedong et Pol Pot, n’ont en effet pas été des plus réussies…

Sources

« Décroissance et désintensification », Guy Kastler, Campagnes solidaires, n°186, juin 2004.

 

email
Commentaires
  1. tybert
  2. Laurent Berthod
  3. tybert
  4. gigiotef