Surfer sur internet pollue…

Selon une étude du physicien Alex Wissner-Gross, un internaute, par le simple fait de surfer sur Internet, générerait une pollution de 0,02 à 0,2 gramme de dioxyde de carbone par seconde, soit jusqu’à 720 grammes par heure.

720 grammes, c’est l’équivalent de la pollution générée par un automobiliste traversant Paris en voiture.

Mais qu’attendent les Verts, si prompts à accuser les automobilistes de tous les maux, pour déclarer la guerre aux internautes ?

Notez toutefois que le chercheur a étudié des pays dans lesquels l’électricité est produite avec des moyens polluants (avec des centrales thermiques par exemple). En France, les centrales nucléaires produisent l’essentiel de notre énergie (mais pas toute) sans rejeter de CO2 dans l’atmosphère. Un mode de production de l’énergie auquel sont pourtant opposés la plupart des écologistes…

email
Commentaires
  1. zygomar
  2. Laurent Berthod