Yves Cochet fait cause commune avec un milliardaire

La déclaration provocante d’Yves Cochet sur « la grève du troisième ventre », était-elle le fruit d’un dérapage ou bien le dirigeant des Verts a-t-il voulu consciemment  relancer le débat sur la « surpopulation » ? Certainement pas, comme il l’a confié récemment à Politis (11 juin 2009) : « Je n’ai pas l’habitude d’inventer des petites phrases pour qu’elles rebondissent dans les médias, mais d’avancer les propositions qui me paraissent les plus justes au regard de la situation de l’humanité, sans esprit partisan ni outrancier. » Hasard du calendrier : au même moment Jonathon Porritt, un ancien responsable des branches britanniques du WWF et des Amis de la Terre, a proposé ni plus ni moins que de réduire de moitié la population de son pays (voir notre billet à ce sujet ici). Il semble donc que la question démographique turlupine à nouveau certains responsables écologistes.
Or, ils ne sont les seuls, puisque, selon le The Sunday Times (un journal parfaitement recommandable et peu enclin aux délires conspirationnistes), a révélé que le 5 mai 2009 quelques milliardaires, notamment Bill Gates, Warren Buffet, Ted Turner, David Rockefeller Jr., Michael Bloomberg et George Soros, se sont rencontrés afin de s’entretenir au sujet de la croissance démographique. Peu de choses ont filtré de cette réunion sauf le témoignage d’une personne qui y participa. « Un consensus s’est dégagé sur la possibilité de financer une stratégie dans laquelle la croissance de la population serait dénoncée comme une menace environnementale, industrielle et sociale aux conséquences potentiellement désastreuses », peut-on lire dans le prestigieux journal britannique.
Des propos parfaitement conformes à la pensée d’un des participants, le milliardaire Ted Turner, fondateur de CNN, dont la hantise sur question de la surpopulation est notoire. L’ancien ami du commandant Cousteau va même jusqu’à proposer des solutions des plus radicales. Ainsi, dans un entretien donné en 1999, il affirmait : « Personnellement, je pense que la taille de la population devrait être plus proche de celle qu’on avait à l’époque des populations indigènes, avant l’apparition de l’agriculture. Il y a 15.000 ans, il y avait entre 40 et 100 millions de personnes. » Entre 40 à 100 millions de personnes ! Il a fallu l’intervention des auteurs du livre La bombe P, Paul et Anne Ehrlich pour que le milliardaire se rende compte de la totale absurdité de ses propos : « Mais Paul et Anne Ehrlich (auteurs de La bombe P) m’ont convaincu que si l’on veut une infrastructure moderne, avec des lignes aériennes commerciales et des autoroutes dans le monde, on aura besoin environ 2 milliards d’individus pour l’entretenir. » Voilà en effet un objectif plus « raisonnable » ! Et encore récemment, le 7 mai 2009, Turner faisait l’éloge du modèle chinois : «Je pense que les Chinois ont sagement institué la politique de l’enfant unique, et ils ont instauré des amendes, des amendes fiscales, etc., pour les gens qui ont plus d’un enfant. (…) Nous avons l’exemple de la Chine, et ils l’ont fait, autant que je puisse le voir, sans mesures draconiennes (sic). »
Comme quoi dans sa croisade malthusienne, le sobre et décroissant Yves Cochet peut compter sur tout le soutien du milliardaire Ted Turner, qui finance d’ailleurs régulièrement les branches américaines de Greenpeace et des Amis de la Terre. Seul hic, Ted Turner a déjà 5 enfants…

Sources
John Harlow, « Billionaire club in bid to curb overpopulation », The Sunday Times, May 24, 2009.
Ted Turner, interview sur « The Diane Rehm Show » de NPR, 7 mai 2009, vidéo disponible à ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=fTME9ahQBWM
« Ted Turner: Billionaire, Media Mogul … and Environmentalist – Interview », E: The Environmental Magazine, Jan, 1999 par Tracey C. Rembert ; disponible à ce lien : http://findarticles.com/p/articles/mi_m1594/is_1_10/ai_53682920/

 

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. ongsion