Abeilles en ville : faible récolte

Les abeilles en ville, on en parle beaucoup. Il faut dire qu’un syndicat apicole (l’Unaf) est devenu un spécialiste de ce nouveau business qui reste avant tout un outil de communication à destination des médias. Depuis plusieurs années, l’Unaf ne cesse de marteler que les abeilles se portent mieux en ville qu’à la campagne en raison de l’absence de produits phytosanitaires.  Et encore plus fort, les abeilles feraient nous assure-ton des récoltes exceptionnelles.

Oui mais voilà, le quotidien La Provence (voir ici) revient sur la récolte de miel des ruches installées par la municipalité de Martigues. « Actrices majeures de la pollinisation et de la bio-diversité, les abeilles martégales se sont faites, cette année, un peu tirer les oreilles. Les butineuses des six ruches installées sur le toit de l’Hôtel de ville n’ont produit que 70kg de miel contre 80 en 2008. « C’est moins bien que l’an passé, précise Henri Clément, président de l’Union nationale des apiculteurs français (UNAF). C’est à cause des intempéries que le nectar n’a pas pu remonter. Mais aussi parce que les abeilles ont beaucoup essaimé. Le miel martégal est de très grande qualité, avec un taux d’humidité de 16%, il se conserve très bien« . »

Rappelons que 6 ruches ont été installées par l’Unaf à Martigues en 2007 (voir ici). Cela fait donc une moyenne de 11.6 kg/ruche contre 13.3 kg/ruche en 2008. Or, selon l’Unaf, en 2008 la France a produit 20.000 tonnes de miel et comptait 1.250.000 ruches (voir ici), soit une moyenne de 16 kg par ruche.

Les ruches se portent-elles vraiment mieux en ville ???

email
Commentaires
  1. daniel
  2. Dany
  3. cielnature
  4. daniel
  5. cielnature
  6. daniel
  7. cielnature
  8. Laurent
  9. cielnature
  10. Laurent
  11. cielnature
  12. Laurent
  13. cielnature
  14. Laurent
  15. cielnature
  16. zygomar
  17. Laurent
  18. zygomar
  19. cielnature
  20. Laurent
  21. zygomar
  22. daniel
  23. zygomar