« Aux frontières de l’utopie »

Qui a dit : « La possibilité que nous avons, nous la société civile, et notamment les ONGs, c’est de pouvoir ouvrir notre imaginaire jusqu’aux frontières de l’utopie. Et je pense que le temps est venu d’aller explorer jusque là parce la complexité de la crise nous oblige à revisiter de fond en comble notre imaginaire et qu’il y a un desarroi actuellement qui doit être cultivé, nourri. »

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. Cultilandes
  3. simons antoine
  4. elise
  5. daniel
  6. daniel
  7. elise
  8. daniel