Négationnisme écologique

Dans une tribune publiée sur le site NouvelObs.com le 26 mai, intitulée « Allègre et l’oxymore gouvernementale », Corinne Lepage dénonce Claude Allègre « qui illustre en France le négationnisme écologique ». La formule choc n’est pas le fruit de la créativité lexicale de la présidente de CAP21, mais de celle d’Alain Lipietz. Chose amusante, ce dernier l’a utilisée le 15 juin 2004 contre un certain Yves Lenoir, accusé alors d’être « négationniste de l’effet de serre ». Cet ancien membre de Greenpeace était en quatrième position sur la liste européenne de… Corinne Lepage ! Car, tout comme Allègre, Yves Lenoir est plutôt un « climat sceptique ». Il a même écrit deux ouvrages à ce sujet : La vérité sur l’effet de serre (La Découverte) en 1992 et Climat de panique (Favre) en 2001. Au sujet de son deuxième ouvrage, le journaliste Marc Ménessier lui demandait en 2003 pourquoi il n’était pas d’accord avec la vision catastrophiste du GIEC. Lenoir lui répondit : « Parce que les périodes de réchauffement ont toujours correspondu à des âges d’or pour l’humanité. Ce fut le cas il y a 8000 ans, au Néolithique, avec l’invention de l’agriculture et plus tard au Moyen Age entre le Xe et le XIIIe siècle. A l’inverse les périodes de refroidissement ont toujours été synonymes de baisse de récoltes et donc de famines, de conflits voire d’épidémies qui ont provoqué de véritables hécatombes. (…) Du coup, je m’étonne que la perspective d’un éventuel réchauffement soulève tant de craintes et de préventions… » Dans la préface de son livre, on peut lire : « Yves Lenoir est bien placé pour dénoncer les campagnes qui, sous prétexte de certitude scientifique, visent avant tout à recueillir des adhésions et des fonds. (…) Yves Lenoir en vient à mettre ce nouvel «écologisme» au rang de ce que fut naguère le marxisme: une idéologie totalitaire à prétention scientifique, qui fonctionne comme une religion révélée. »

Des propos qui n’ont pas empêché Corinne Lepage d’accepter la présence sur sa liste des européennes de 2004 de ce « négationniste écologique ». Pire, en janvier 2007, Yves Lenoir figurait encore parmi les quatre « conseillers spéciaux pour le programme » de Corinne Lepage pour la présidentielle.

Ah, oxymore, quand tu nous tiens…

Sources :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/20090526.OBS8094/allegre_et_loxymore_gouvernementale.html

http://lipietz.net/spip.php?article1333

email
Aucun commentaire