L’incroyable faillite du bio français

« L’incroyable faillitte du bio français », c’est le titre d’un article publié cette semaine par Le Point.

Extrait saisissant :

« Pour fournir les 758 magasins, les producteurs doivent pouvoir livrer d’imposants volumes, mais aussi fournir des produits particuliers. Pas de carotte torve, de haricot riquiqui ou de petit pois bosselé : les légumes Picard sont soumis à une charte esthétique contraignante. « Il nous faut du beau bio . » Des canons que dame Nature, surtout quand on la laisse faire, peine à respecter.

Le seul légume bio français vendu chez Picard est donc le brocoli. Tout le reste est acheminé par route depuis l’Italie, mystérieusement capable, elle, de produire du beau bio. La chaîne a lancé ce mois-ci ses premiers fruits issus de l’agriculture bio : « Les framboises sont cultivées et usinées sur place en Pologne, raconte Elisabeth Bouton, directrice de la qualité , le cocktail fruits rouges est acheté en Bulgarie . »

Pour vendre du bio aux Français, on importe donc. »

Le journaliste s’inquiète aussi de l’avenir de la filière bio, une filière très « militante » :

« Autre écueil, un grave problème de génération. Les militants des années 70 sont, trente-cinq ans plus tard, en fin de course. Pour reprendre cet exigeant flambeau, il faudra que des jeunes s’installent. Le voudront-ils ? Le pourront-ils ? »

En attendant, la meilleure chose à faire est de lire l’intégralité du reportage, sans modération…

Lire le reportage du Point

email
Commentaires
  1. Anna
  2. Le paysan
  3. zygomar
  4. Daniel
    • marc
  5. Laurent Berthod
  6. francois
  7. rageous
  8. Laurent Berthod
  9. Daniel
  10. Le Paysan
  11. Daniel
  12. girard
  13. ME 51
  14. girard
  15. ME 51
  16. girard
  17. ME 51
  18. rageous
  19. ME 51
  20. girard