Sketch sur France info

Psycho magazine (daté d’avril) nous explique pourquoi nous ne croyons pas au changement climatique. Explication puissante ☺ de la rédactrice en chef sur France info (14/04/09). Morceaux choisis.

« La banquise fond et nous continuons à rester de glace ».
Pourquoi nous n’arrivons pas à y croire ?
1- Ces menaces nous terrorisent. Donc on refoule.

2- A cause du débat lui-même (et oui, c’est pas bien de débattre !). « C’est à cause de ceux qui nient » (véridique). Nicolas Hulot dans le magazine explique que la dimension polémique nous encourage à ne pas y croire à ce foutu réchauffement. « C’est comme en classe. Un ou deux mauvais élèves au fond de la classe qui parlent plus fort que les autres contestent dans le seul but de se faire remarquer » (s’cusez mais ceux qui parlent vraiment fort, c’est ceux qui sont aux premiers rangs : le GIEC et tous leurs copains).
« Et puis, nous avons un problème » ajoute gravement la rédac chef qui appelle à la rescousse un philosophe ( Charles Pépin, c’est le philosophe). Tout ça, c’est la faute à la pensée occidentale qui est résolument positive et même positiviste (ce qui n’est pas le même chose). En clair, notre passivité face aux enjeux climatiques vient de notre foi dans la science… Ha bon.
Résultat : nous nous déchargeons de notre responsabilité vis-à-vis de la planète (si, si : cqfd).
Bref, à mort le débat et au gnouf tous ces mauvais coucheurs qui nous empêchent de croire dans la doctrine du réchauffement climatique.
Pour écouter le sketch de la rédac chef de psycho magazine, c’est ici. Pardon, il paraît que ce n’est pas un sketch…

C’est amusant la presse. A côté de ça, le même psycho magazine publie un article pas mal du tout intitulé : « Qui sont les antiécolos ? ». « Des irresponsables, des égoïstes, des inconscients ? Pas forcément… » Ouf, Alerte environnement est sauvé.

email
Commentaires
  1. Furtenberg
  2. ecolo en colère
  3. Laurent
  4. rageous