Redessiner les frontières européennes

region-4

Le programme de Cohn-Bendit et Bové : redessiner les frontières européennes

Cette dislocation programmée de l’Etat-nation est d’autant plus d’actualité que la liste Europe Ecologie (en hommage à celle de 1979 ?) pour les prochaines élections européennes s’inscrit dans cette logique. La liste, menée notamment par Daniel Cohn-Bendit et José Bové, fervent défenseur des luttes régionalistes et autonomistes, comprend aussi l’autonomiste corse François Alfonsi, porte-parole de la Fédération Régions et Peuples solidaires. Ce dernier occupe la seconde place sur la liste de la région Sud-Est et va s’employer à dénoncer la France, « le seul pays à faire barrage à une régionalisation réelle ».

Mais surtout Daniel Cohn-Bendit est coprésident du Groupe des Verts/Alliance libre européenne (ALE) au Parlement européen. Ce groupe a vu le jour en 1999, quand les Verts européens se sont associés aux régionalistes européens de l’ALE. En effet, l’ALE est une alliance de partis politiques régionalistes et minoritaires qui « défend les droits des nations, des peuples et des régions sans Etat ». Elle est composée d’une trentaine de partis (comme la Ligue savoisienne, l’Union du peuple alsacien, l’Union démocratique bretonne, le Bayern Partei ou encore Eusko Alkartasuna) « qui luttent pour une Europe démocratique des peuples et la pleine représentation des régions et des nations historiques ». En 2004, l’ALE et les Verts ont même établi une carte censée représenter l’Europe des régions, comprenant 29 régions et nations sans Etat dans lesquels l’ALE est politiquement active. Toutes les frontières sont redessinées ! La France est ainsi dépossédée d’une partie du Pays Basque, de l’Occitanie, la Corse, la Bretagne, la Savoie, l’Alsace et la Lorraine, mais se voit rattachée la Wallonie. Et tous les autres pays européens se voient infligés un pareil morcellement, avec l’apparition de la Silésie, du Frioul, de Venise, etc. Ci-dessous la carte en question. A vous de juger.

carte-ale-verts

Sources

Denis de Rougemont, L’Avenir est notre affaire, Stock, 1977.
Denis de Rougemont, « Ecologie, Régions, Europe fédérée : même avenir », Cadmos, n°5, printemps 1979.
L’Ordre Nouveau, n°1, mai 1933 ; n°2, juin 1933 ; n°5, novembre 1933 ; n°6, décembre 1933 ; n°7, janvier 1934 ; n°9, mars 1934.
Noël Mamère, Ma République, Seuil, 1999.
Teddy Goldsmith, Entretien avec François Ozon, 25 novembre 1994, http://www.teddygoldsmith.org/page21.html.
Teddy Goldsmith, « Denis de Rougemont, An obituary », The Ecologist Vol. 16 No. 2/3, 1986, http://www.edwardgoldsmith.org/page118.html.
Jean Jacob, Le retour de « L’Ordre Nouveau », Genève, Librairie Droz, 2000, 316 p.
Jacques Grinevald, « Hommage à Armand Petitjean », L’Ecologiste, n°11, octobre 2003.
Pierre Grémion, Intelligence de l’anticommunisme : le congrès pour la liberté de la culture à Paris : 1950-1975, Paris, Fayard, 1995.

email
Commentaire
  1. Qui sait ?