L’écran de fumée de France Nature environnement

 

France Nature Environnement (FNE) a annoncé hier qu’elle était condamnée par le Conseil d’Etat à verser 3000 € à Syngenta.  L’association écologiste demandait la suspension de l’autorisation de l’insecticide Cruiser.  La requête a été rejetée.


FNE dit « s’étonner de la sévérité d’une telle sanction » et estime être « punie » ( !) «  
FNE rappelle également que le retrait de l’autorisation du Cruiser répondait à une attente forte de l’opinion publique, comme en témoignent les dizaines de milliers de signatures recueillies par sa pétition en ligne sur le site de FNE. »

Alors que le débat est sur le terrain scientifique et agronomique, FNE en appelle à l’opinion publique…

Le même jour, FNE envoyait un communiqué de presse au sujet « d’un épais nuage de produits soufrés qui s’est répandu sur Dunkerque, provoquant un carambolage et obligeant les habitants au confinement ».

Le nuage de fumée ne viendrait-il pas surtout de FNE qui cherche à masquer sa condamnation ?

 

email
Commentaire
  1. pierre40