« A qui profite le développement durable ? »

« Il n’existe pas de planète de rechange ». Ceci est l’argument choc des propagandistes du développement durable. Tel est le constat de Sylvie Brunel qui dans son ouvrage « A qui profite le développement durable ? » (Larousse) assène une volée de bois (vert) non pas contre le développement durable, mais contre ses adorateurs, ceux qui transforment cette belle idée en dogme ou, peut-être pis encore, en espèces sonnantes et trébuchantes, au risque d’exclure une part conséquente de l’humanité, à savoir les plus pauvres, les plus fragiles. Une interview d’actualité à la veille de la semaine dsans pesticides.

email
Commentaires
  1. marie
  2. rageous
  3. ecolo en colère
  4. Laurent
  5. Reynald
  6. rageous