OGM : Marianne veut un débat

« Avec les bémols qui s’imposent, bien sûr, aux nouvelles technologies, ce documentaire ouvre le débat. Enfin ! » C’est la conclusion de l’article de Simon Marty publié dans Marianne à propos du documentaire diffusé ce soir à 22h45 sur France 2 : « Prêcheurs de l’apocalypse – Quand l’écologie perd la raison ».
Qu’un hebdomadiare comme Marianne se positionne de la sorte et ne cache pas son enthousiasme pour un documentaire politiquement incorrect est un signe. Le petit monde médiatique qui fait et défait les opinions est en recherche de débat à propos de l’écologie en général et des OGM en particulier. Quoi que l’on puisse penser de l’intérêt des biotechnologies, l’impossibilité de débattre sur le sujet est un véritable scandale qui condamne la France à subir une perte de compétitivité en agriculture.
Le journaliste de Marianne va même plus loin : « les velléités des intégristes du « tout bio » ne seront jamais applicables à l’ensemble de la planète. Sachant que, pour endiguer le réchauffement climatique, il convient par exemple de s’adapter aux biocarburants mais que la production de ceux-ci empiète sur les espaces d’agriculture alimentaire, le compromis semble introuvable. (…) Traités hors de toutes rivalités commerciales et avec sérieux, les OGM présentent de formidables perspectives. Pour preuve, depuis plus de dix ans, de nombreux médicaments, dont l’insuline humaine indispensable aux diabétiques, sont des OGM ! Et il n’y a jamais eu le moindre cas de consommateurs d’OGM intoxiqué. »
Si ce documentaire permet de créer les conditions d’un débat réel scientifique et non idéologique sur l’agriculture de demain, alors merci France 2.

email