Cancer : tabac + alcool

alcoolLe Parisien revient ce matin sur une étude publiée hier par l’Institut national du cancer (Inca) sur l’impact de la nutrition sur les cancers. Depuis plusieurs mois, on ne compte plus en France les articles, reportages et dossiers consacrés aux conséquences des pesticides sur la santé avec en ligne de mire le développement des cancers. Du film de Jean-Paul Jaud aux déclaration du Pr. BelpommeMDRGF ou de FNE (France Nature Environnement), les pesticides sont la réponse miracle et à la mystérieuse question de l’origine des cancers. en passant par les campagnes de communication du
Mais pour l’Institut national du cancer, ce sont avant tout le tabac et l’alcool qui sont « au premier rang des accusés ». « En France, la consommation d’alcool est la deuxième cause évitable de mort par cancer (10,8% des morts par cancer chez l’homme et 4,5% chez la femme), après le tabac.. (…) Pour Didier Houssin, directeur de la santé, il n’y a pas, en ce qui concerne l’alcool et le cancer, «de dose protectrice». Avec leurs effets invisibles, «les petites doses répétées sont les plus nocives», affirme le président de l’Inca Dominique Maraninchi. Paule Martel, directrice de recherche à l’Institut de recherche agronomique (INRA), renchérit : «toute consommation quotidienne de vin est déconseillée.» (…) La cause ? Surtout la transformation de l’éthanol en acétaldéhyde, l’éthanol augmentant d’ailleurs la perméabilité de la muqueuse aux cancérogènes tels que le tabac. (…) La brochure rappelle que le cancer est une pathologie multi-factorielle (alimentation, environnement, génétique) et qu’il n’y a pas à l’inverse d’aliment miracle qui protégerait de cette maladie. Elle vante les mérites d’une alimentation diversifiée et équilibrée associée à la pratique d’une activité physique – ce qui pourrait réduire le nombre de nouveaux cas de cancers de quelque 100.000 par an en France. (…) Enfin elle rappelle que l’allaitement maternel limite les risques de cancer du sein, recommandant une durée de six mois. Il est bon aussi pour l’enfant, puisqu’il réduit le risque de surpoids et donc de plusieurs cancers.»
On attend les réactions du Pr. Belpomme et de François Veillerette.

email
Commentaires
  1. daniel
  2. Cultilandes
  3. zygomar
  4. Daniel
  5. Cultilandes
  6. zygomar
  7. tybert
  8. Phoebus
  9. alzine
  10. alzine