Formule 1 : « Faut pas déconner »

Dans le dernier numéro de Sports Week, premier hebdo gratuit sur l’actualité sportive, Alain Prost ne mâche pas ses mots à propos des accusations régulières de militants écolos contre la formule 1.
« L’automobile est critiquée de manière exagérée : en fait, elle ne représente que 17 % des problèmes de CO2. La consommation d’un Grand Prix de F1 sur un week-end, c’est trois ou quatre Twingo qui  roulent à l’année. Faut pas déconner ! J’ai mené la mission gouvernementale sur les biocarburants, il y a deux ans. Si on les utilise intelligemment, c’est-à-dire s’ils ne représentent pas 100 % du paysage automobile, c’est l’une des solutions d’avenir. »

email
Commentaire
  1. jeff hersson