La police des portables

policeAprès avoir fait signer avec succès une pétition pour demander un moratoire sur le monoxyde de dihydrogène (c’est-à-dire sur l’eau !), les « lanceurs d’alerte » sont de retour. Avec Enguerand, c’est la police des portables qui voit le jour. Face à la menace des ondes émises par les téléphones portables, nos lanceurs d’alerte ont voulu connaître le degré d’inquiétude des parisiens sur le sujet. Sont-ils prêts à accepter d’éteindre leur téléphone portable ? La réponse en image…

email
Commentaires
  1. Donquitouche
  2. Daniel
  3. Auroch
  4. François
  5. Cahalda