Ca chauffe chez les écolos

vertsA l’approche des élections européennes, la liste « Europe Ecologie » qui rassemble large (de José Bové à Antoine Waechter en passant par Jean-Paul Besset, bras droit de Nicolas Hulot) commence à voir sa belle unité, parfaitement affichée depuis quelques mois, se fissurer. Ainsi, le grand meeting prévu jeudi prochain à Lyon a été purement et simplement annulé. La salle avait pourtant été payée. C’est dire la malaise actuel chez les leader de ce rassemblement.
Pour Daniel Cohn Bendit, « le problème porte sur les têtes de liste ». Les militants n’hésitent pas à lancer des pétitions sur internet pour soutenir tel ou tel candidat comme par exemple Michèle Rivasi, adjointe au maire de Valence. Le fond du problème, c’est le fonctionnement même du rassemblement. Personne ne sait exactement qui décide, les mécanismes de désignations des candidats étant plus que flous. Va-t-on assister au même scénario que lors de la présidentielle de 2007 où les collectifs altermondialistes s’étaient déchirés à propos de la désignation de leur candidat. José Bové s’était finalement présenté et avait obtenu 1.32% des voix…

email
Commentaire
  1. MONTAUD Yves