Relaxe pour les membres de la FNSEA

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé vendredi 6 décembre, l’ancien, president de la FNSEA Luc Guyau et 7 coprévenus qui étaient soupçonnés d’avoir détournés 16 millions d’euros.

email